L'ALLIER

Affluent principal de la Loire, il prend sa source à Moure de la Gardille à 1500m d’altitude dans le Gévaudan (410 kms de long). L’Allier et la Loire prennent leur source à quelques kilomètres l’un de l’autre, se côtoient avant de s'unir en aval de Nevers au Bec d’Allier (on peut se demander lequel des deux est le fleuve). Ils représentent à eux deux le château d’eau du massif central.

C'est le berceau du saumon atlantique, la frayère principale de l'espèce, un trésor inestimable malheureusement en voie de disparition à cause des pêcheries industrielles sur la Loire et la hauteur rédhibitoire de certains barrages. Quand on pense que Napoléon III avait interdit au peuple d'en manger plus de 3 fois par semaine, cela laisse songeur !!! (Plaque visible au vieux pont de Villeneuve d’Allier.)

Sportive dans sa partie amont, tranquille en aval elle roule ses eaux impétueuses dans des gorges superbes et sauvages taillées sur mesure dans le granite et le basalte. Certaines coulées de lave ont détourné son cours plusieurs fois. La plus célèbre à Prades d’Allier forme des orgues basaltiques vertigineuses et magnifiques par leur régularité.

80 kms navigables en Haute-Loire. 8 parcours au choix, tous niveaux de navigation.

Période favorable:
Pratique sportive : de mars à juin et d'octobre à mi-novembre.
Sur lâcher d'eau, juillet et août.